VIH et grossesse : épidemiologie et prise en charge a l’Hopital Regional de Nzerekore

MK Camara, I Bérété, MS Bérété, AA Yansané

Résumé


Le but de notre étude est de décrire les aspects épidémiologique et thérapeutique, et de déterminer le statut sérologique des enfants nés de mères infectées par le VIH. Patientes et méthode : Il s’agissait d’une étude rétrospective, descriptive et transversale d’une durée de 3 ans allant du 1 er Janvier 2008 au 31 Décembre 2010. Le matériel constituait les dossiers de gestantes venues en Consultation Prénatale (CPN), testées séropositives et ayant accepté le traitement antirétroviral au Centre de Traitement Ambulatoire (CTA). Les variables étaient l’âge, la parité, la profession, l’instruction, le statut matrimonial et sérologique, le mode d’accouchement, le traitement. Les données étaient saisies et analysées par le logiciel Epi-info version 3.5.1. Résultats : La fréquence de l’infection à VIH et grossesse était de 2,30%. La femme affectée était mariée, ménagère et âgée de 28 ans. Le traitement au CTA est effectué avant/à la 25è Semaines de grossesse et dès la naissance aux Nouveau-nés. La voie basse était la plus dominante 56/59 (94,90%). Le taux de test au VIH chez les nourrissons était positif dans 26,32%. Conclusion : La fréquence de l’infection à VIH et grossesse est élevée dans notre série. Le taux de transmission mère-enfant est élevé. Le manque de Lymphocytes CD4, de charge virale, de PCR et de rattrapage actif des nourrissons à 18 mois, constituaient les principales difficultés. L’élimination de la transmission mère enfant (e TME) du VIH passe par la mise en œuvre effective des interventions spécifiques de l’OMS.

Mots-clés


Grossesse, Transmission, VIH, Mère-Enfant

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.