ITINERAIRE THERAPEUTIQUE DES PATIENTS REÇUS AUX URGENCES MEDICALES DE L’HOPITAL DONKA A CONAKRY

FA Traore, MS Sow, IS Souare, FB Sako, BF Yapi, DO Kpamy

Résumé


Introduction : En Guinée comme dans d’autres pays africains, il existe une multitude de pratiques médicales expliquant les longs délais des consultations hospitalières. L’objectif de cette étude était de répertorier les différents recours thérapeutiques utilisés par les patients avant la consultation à l’unité de médecine du service des urgences médico-chirurgicales de l’Hôpital National Donka du CHU de Conakry.

Matériel et Méthodes : Il s’agissait d’une étude prospective descriptive d’une durée de 3 mois qui allait du 20 novembre 2009 au 20 février 2010. Ont été inclus tous les patients venus en consultation pour des pathologies médicales excepté ceux présentant des troubles de la mémoire et de la conscience et les malades non consentants.

Résultats : La moyenne d’âge des 455 patients de notre série était de 33,4 ans avec des extrêmes de 15 à 85 ans. Nous avons noté une prédominance féminine de 51,0% et un sex -ratio de 0,9. Seuls 30 patients (7,0%) avaient une couverture maladie. Les patients ont consulté le service des urgences à plus de 72h de l’apparition du premier symptôme dans 57,4% des cas. Les principaux recours utilisé par les patients étaient l’automédication (46,4%), la consultation dans une autre structure sanitaire (38,3%), la consultation en médecine traditionnelle (3,7%) et l’arrivée directement aux urgences de Donka (27,7%). Ces différents recours ont été pratiqués isolement ou de manière associée par les malades. Un seul recours dans 27,70% des cas, deux dans 56%, trois dans 12,70% et quatre dans 3,50% des cas.

Conclusion : La mise en place de structures de protection sociale et la sensibilisation des populations permettront certainement d’améliorer la situation.


Mots-clés


Itinéraire, thérapeutique, consultation, recours

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.