Profil du malade urologique : etude de 491 patients hospitalises au service d'urologie, CHU de Conakry

I BAH, AB DIALLO, TMO DIALLO, D KANTÉ, YK DIALLO, OR BAH, MB DIALLO

Résumé


Objectif: L'objectif de cette étude était de décrire les principaux déterminants du profil des patients hospitalisés au service d'urologie de Conakry. Patients et Méthode: Il s'agissait d'une étude d'observation descriptive rétrospective qui a concerné 491 malades hospitalisés du service d'Urologie de Conakry durant l'année 2004. Les variables d'étude étaient démographiques, géographiques, sociales et cliniques. Résultats: L'âge médian des sujets était de 66 ans dont 13% avaient plus de 80 ans. Les cultivateurs avec 43.6% étaient dominants parmi les catégories socioprofessionnelles. Le taux d'alphabétisation était faible, 23.4%. Sur le plan matrimonaial, 81.9% des sujetsb étaient mariés. Ils provenaient de toutes les régions du pays : la Moyenne Guinée venait en tête avec 31.8%, suivie de la Basse Guinée (22.8%) et de la ville de Conakry (25.3%). Les principaux motifs de consultations étaient les troubles mictionnels (83.9%). Les antécédents médicaux étaient dominés par les urétrites (42.2%). La cola (35.6%) et le tabac (8%) étaient les principaux vices retrouvés. L'hypertrophie bénigne de la prostate (55%), la sténose urétrale (17.3%) et le cancer de la prostate (8.8%) constituaient les principales affections décelées. Malgré les difficultés et le retard de prise en charge de certaines pathologies urologiques, le taux de mortalité était faible (1%). Conclusion : Cette étude a montré une fréquence élevée des tumeurs prostatique et la sténose urétrale en urologie. Ces pathologies toucheent les patients âgés, cultivateurs et venants de l'intérieur du pays. Cette première étude pourrait servir de base de réflexion pour l'organisation d'une meilleure accessibilité aux soins urologiques.

Mots-clés


Profil urologique, déterminants, service d'Urologie, Conakry

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.