Effet du traitement de masse avec le praziquantel sur la bilharziose urinaire en milieu scolaire chez les enfants ages de 7 a 14 ans dans le district sanitaire de Linguere (Senegal)

MMM Leye, A Faye, T Thiam, M DIAGNE Camara, D Diedhiou, M Diongue, k Niang, JAD Tine, I Seck, A Tal-Dia

Résumé


Introduction : La bilharziose urinaire constitue un problème majeur de santé publique au niveau du district sanitaire de Linguère où elle sévit sous un mode méso-endémique. L’objectif de cette étude était de déterminer l’effet du traitement de masse avec le praziquantel sur la bilharziose urinaire en milieu scolaire chez les enfants âgés de 7 à 14 ans dans le district sanitaire de Linguere (Sénégal).Méthodologie : Une étude transversale et descriptive a été menée dans des établissements scolaires couverts par le district sanitaire de Linguère. Elle a porté sur les enfants scolarisés âgés entre 7 et 14 ans. Résultats :L’âge moyen des élèves était de 10.4±(2) ans. Les élèves avaient eu un contact prolongé avec l’eau (70%). Parmi ceux-ci, 97,3% pratiquaient la baignade, le lavage du linge (1,6%) et le passage à guet (1,1%). Lors du traitement de masse, 82,2% des élèves avaient reçu du « Praziquantel ». Parmi les 360 prélèvements d’urine effectués, la couleur des urines était hématique (1,1%) à l’examen macroscopique. L’examen microscopique retrouvait une hématurie dans 22,2%. Les prélèvements positifs avec mise en évidence des œufs viables de Schistosomaheamatobium soit une prévalence globale de 24,4%. Chez les élèves ayant reçu du praziquantel lors du traitement de masse,28% étaient infectés par la bilharziose. Alors chez ceux qui n’avaient pas reçu était de 7,8%. Les élèves sous traitement avec le praziquantel avaient 4,5 fois plus de risque de contracter la bilharziose urinaire (p<0,05). Conclusion :Il est important en plus de la chimio prophylaxie de mener des activités de sensibilisation avec la participation de tous les acteurs concernés surtout les populations.

Mots-clés


Bilharziose urinaire, enfants, Sénégal

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.